Retour sur 2017 (suite)

Photos immobilières

Au cours de l’année 2017, j’ai eu l’occasion de développer une spécialité supplémentaire dans la photo immobilière.

Chacun des contrats que j’ai eu m’a offert leur lot de défi, tous les plus intéressants les uns que les autres.

Pour les photos extérieures, je me suis trouvé parfois à la merci de Mère Nature. Bien que les tournées d’été sont soigneusement choisies pour mettre les demeures déjà inscrites en valeur durant les belles journées ensoleillées, bien des demeures fraichement ajoutées sur le marché sont photographié à des rendez-vous établis, et ce peu importe la température. D’ailleurs, ayant compris que les photos prises durant l’hiver manquent souvent de “wow factor” dû au manque de couleurs qui contribue à rehausser la demeure dans son environnement, je tends à offrir des tournées de renouvellement à chaque saison, offrant une chance supplémentaire aux vendeurs d’atteindre leur objectif de vente grâce à cette mise à jour visuelle.

Pour ce qui est des photos d’intérieures, les défis sont souvent liés à différents impondérables, tel que l’éclairage ambiant, la dimension des pièces, les éléments décoratifs en place et l’accessibilité du positionnement de l’appareil photo pour l’angle de vue idéal. Il est bien souvent important de mettre la main à la tâche pour déplacer des éléments encombrants afin d’épurer les espaces et bien mettre chaque pièce en valeur. Tout ça dans le seul but d’accrocher l’oeil de l’acheteur potentiel.

Pour ces merveilleuses expériences, je tiens à remercier mes client(e)s pour leur appréciation ainsi que leur confiance. Je leur suis infiniment reconnaissant:
• L’équipe de Lafleur-Davey
Sara Bessette de Via Capitale
Andrée Poulin de Via Capitale

Retour sur 2017

Voici un petit compte rendu de mon année 2017 en photos.

Je commence 2018 avec un blogue qui sera nourri chaque semaine sur un peu de tout concernant mon expérience en tant que photographe professionnel.

Comme l'hiver est un moment plus tranquille dans les contrats de photos, je prendrai le mois de janvier pour faire un retour sur mes expériences et mes contrats de 2017.

 

Reproduction d'oeuvres d'arts.

2017 a commencé par un atout de mes vingt années d'expérience dans le domaine de l'impression et de la reproduction. Un domaine qui exige un know-how en matière de gestion de couleur qui permet d'offrir une qualité exceptionnelle en plus d'une fidélité des couleurs des oeuvres reproduites qui servent autant pour le web que pour l'impression.

Artiste présenté ici: Marie José Maillé

 

Les reproductions des tableaux de cette artiste m'ont offert un superbe défi. Un travail d'analyse s'imposait dû aux particularités des sujets à reproduire. La nature très géométrique du contenu couplé à une finition souvent glacée de la surface me forçait à être méticuleux dans mon choix de lentille ainsi que la disposition de mes sources de lumière.

Le monde de la reproduction est un parfait exemple où l'importance de la prise de vues et sa préparation prend tout son sens. Le but étant de réduire au minimum le post-traitement de chaque image pour préserver au maximum l'essence même des oeuvres reproduites.

 

Prochain blogue, la photographie immobilière...